Israel ITech

Israel ITech
25 novembre 2009 PAMART Laure

Du 22 au 25 Novembre 2009, une délégation de 54 professionnels du secteur des technologies nouvelles comprenant des chefs d’entreprise, des investisseurs et conseils dont trois Cabinets d’avocats, s’est rendue en Israël pour un voyage d’études sur le phénomène dit des « start-up » ou sociétés innovantes à forte croissance.

Israël est en effet la nation des start-up. Ainsi et par exemple, Israël est le premier pays étranger représenté au Nasdaq à New-York, le marché d’actions qui regroupe les valeurs technologiques naissantes.

Le voyage, à l’initiative de l’IE-Club – club d’investisseurs et d’entrepreneurs, regroupait trois organisations professionnelles françaises, l’Association Française des Editeurs de Logiciels (AFDEL), CroissancePlus, et  la Chambre de Commerce France ISRAEL. La délégation était conduite par Maître Olivier Itéanu, Avocat à la Cour d’Appel de Paris et Secrétaire Général de l’IE-Club.

L’objectif du voyage baptisé « Israël Itech 2009 » était de comprendre pourquoi les start-up réussissent si brillamment à éclore et prospérer dans ce pays. Les participants de dette mission ont compris que la réponse était triple. Tout d’abord, le pays dispose d’un réseau universitaire performant et résolument tourné vers le marché. La délégation a ainsi pu visiter la seconde université du pays, le Technion à Haïfa construite en 1924, qui compte aujourd’hui plus de 15.000 étudiants, essentiellement des scientifiques et des ingénieurs. Dans un pays où pour 10.000 travailleurs, 135 sont des ingénieurs, il était essentiel de disposer d’un tel outil. La  recherche Israélienne est fortement reconnue dans le domaine des télécommunications, du logiciel en général et de la sécurité informatique bénéficiant pour cette dernière activité, de la recherche militaire. La seconde condition est l’existence d’un environnement financier puissant.

Quatre fonds d’investissements Israéliens se sont ainsi présentés à la délégation, dont le représentant à Tel-Aviv du Crédit Agricole Private Equity qui a expliqué son installation et son développement sur ce marché. Ce pays de 7 millions d’habitants a en effet attiré près de 2 milliards d’euros de capital-risque en 2008, soit autant que le Royaume Uni ou la France et l’Allemagne réunis au titre de la même période. La délégation a également pu visiter l’investisseur JVP,  Jerusalem Venture Partners, connu pour ses investissements dans les domaines du jeu, d’Internet et de l’e-commerce avec 800 millions d’euros sous gestion. Mais ça n’est pas tout, l’Etat lui-même a alloué depuis 15 ans plus de 35 millions de dollars par an aux incubateurs qui aurait généré 2 milliards d’euros d’investissements privés, preuve qu’une aide publique bien utilisée peut être un moteur de l’innovation.

Le troisième ingrédient à l’innovation technologique, est un état d’esprit, celui des entrepreneurs. Israël n’en manque pas. Il est vrai que sa culture historique, sa situation politique, l’absence de matières premières sont autant de paramètres qui poussent les Israéliens à innover et à se tourner vers l’extérieur. Dans le cadre du voyage et sous l’égide de la mission économique de l’Ambassade de France à Tel Aviv, 150 entrepreneurs Israéliens sont ainsi venus à la rencontre de la délégation française ISRAEL ITECH 2009. La matière juridique n’a pas été oubliée du voyage. Trois Cabinets d’Avocats étaient représentés, le Cabinet Ayache- Salama avec Maîtres David Ayache et Alain Levy, Maître Jérôme Bersay du Cabinet Bersay & Associés qui dispose d’une représentation à Tel-Aviv, et Maître Olivier Iteanu, fondateur de la selarl Iteanu, Avocat à l’origine de ce projet avec l’IE-Club.

Les participants ont aussi pu entendre Maître Yuval Karniel, Avocat au Barreau de Tel-Aviv et Président de la Commission Nouvelles Technologies de l’Ordre des Avocats du Barreau de Tel-Aviv, qui est intervenu sur les questions d’acquisitions « comment acquérir en toute légalité des actifs immatériels de type logiciels, bases de données, en Israël ». Au cours de la journée de l’innovation, Maître David Ayache a eu l’occasion d’intervenir avec la Directrice Générale de la Bourse de Tel-Aviv, Madame Esther Levanon, chacun des intervenants exposant les modalités d’introduction auprès des Bourses de Paris et Tel-Aviv.

Enfin, la délégation a pu rencontrer et dialoguer avec Monsieur Christian Estrosi, Ministre de l’Industrie, présent en Israël, dans le cadre d’un cocktail organisé à la résidence de l’ambassadeur de France. Au final, un voyage d’études réussi avec de très nombreux contacts initiés à tous niveaux, et plein d’idées pour que l’innovation technologique, moteur inéluctable de croissance des sociétés modernes, se développe également en France.

Inscrivez-vous pour nos prochains événements !

Voir les événements >