Dîner de l’innovation – “Offshoring ou Homeshoring, témoignages”

Dîner de l’innovation – “Offshoring ou Homeshoring, témoignages”
29 novembre 2011 Renaud CHARTIER

Compte-rendu de l’événement (par Olivier Iteanu)

Galerie Flickr

1er dîner de l’innovation de l’IE-Club, avec le soutien de l’ADEN, Invelia
et Offshore Développement,sur le thème :

Offshoring ou Homeshoring, témoignages

Deux modèles économiques qui impactent la nouvelle économie : sont ils antinomiques ?
La relocalisation par le travail à domicile (Homeshoring) est-elle une pratique en développement ? Avantages et inconvénients des deux modèles.

Animé par Me Olivier ITEANU, Avocat & Secrétaire Général de l’IE-Club, avec la participation de :

Frédéric LASNIER, Président de Pentalog
Société informatique, leader en Europe de l’Offshore logiciel.

Didier FERRIER, Président de Eodom
Entreprise spécialiste de la relation clients en Homeshoring avec une réseau d’agent indépendant à domicile.

Ce Mardi 29 Novembre 2011, se retrouvaient les participants au 1er diner de l’innovation organisée par l’Ie-Club.

Pressés devant le bar du restaurant le Misia, 5, rue du Commandant Rivière à Paris 8ème (à 100 mètres du Métro Saint-Philippe du Roule – Ligne 9), la soirée commençait détendue pour les participants, une coupe de champagne à la main pour la plupart, leurs cartes de visite dans l’autre main. L’ambiance conviviale et sympathique rendait ce premier moment détendue et chacun n’hésitait pas à se livrer pour se présenter, présenter ses activités, celles de son entreprise.

A 20H15 précises, ce beau monde se transportait dans l’arrière salle du restaurant réservée à l’IE-Club en cette soirée.

Bernard Haurie, Président de l’IE-Club, résumait bien le premier sentiment général, cette soirée serait à n’en pas douter le temps de l’échange, l’IE-Club étant un lieu d’échange.

Olivier Iteanu, Avocat et Secrétaire Général de l’IE-Club, rappelait que ce dîner était le premier d’une longue série, le concept étant faire parler deux dirigeants de petites entreprises innovantes, complémentaires sur un même marché ou une même idée, pour ensuite échanger avec la salle.
Olivier Iteanu remerciait également Laure Pamart, déléguée général de l’IE-Club, pour son travail de préparation et la Société Invelia, sponsor de ce premier dîner. Invelia est conseil en stratégie en fusion acquisition dans les technologies de l’information, et accompagne les PME innovantes dans leur industrialisation. Depuis 2007, ce sont plusieurs dizaines de PME qui ont été accompagnées par Invelia.

C’est Frédéric Lasnier qui ouvrait le bal, les entrées tout justes servies. L’un des fondateurs de Pentalog, aujourd’hui son Président, rappelait que son entreprise occupait aujourd’hui 700 employés dans le monde, localisés en France, mais aussi surtout en Roumanie, en Moldavie, au Vietnam avec des points de présence notamment en Israël, pour un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros. Pentalog est aujourd’hui la première entreprise européenne d’off shoring logiciel. Le Président de Pentalog insistait sur le fait que le recours à l’Off Shore logiciel n’était pas seulement la recherche d’une réduction des coûts, c’était aussi l’attrait pour un mode de production d’une certaine manière structurante pour l’entreprise, la recherche d’une dimension internationale, une envie de faire les choses différemment.

Didier Ferrier, fondateur et Président d’Eodom, Entreprise spécialiste de la relation clients en Homeshoring avec une réseau d’agent indépendant à domicile, rappelait que cette prestation était née en 2004 aux Etats-Unis. Elle était lancée en France par Eodom en 2009, consistant à faire travailler à domicile des travailleurs indépendants ayant adopté le statut de l’autoentrepreuneur. Didier Ferrier insistait sur la flexibilité du recours à la prestation telle que l’a organisée Eodom, rappelant qu’il ne mettait pas en place de télétravail mais gérait des indépendants qui organisaient leur travail, leurs horaires de manière indépendante. Bien sur, l’internet à haut et à très haut débit, avait largement facilité la mise en place de cette activité. Eodom, c’est aujourd’hui un réseau de 250 autoentrepreneurs travaillant régulièrement avec Eodom pour un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

Après l’intermède du plat principal, c’était la séance des questions / réponses qui était fort animée et intéressante.

La soirée se terminait à 22H15, mais la plupart de convives enchantés de ce premier moment passé ensemble, restaient autour des tables pour continuer la discussion.

Le prochain dîner se tiendra en Janvier 2012, sur le thème du « marché de le e-reputation » avec deux nouveaux acteurs de ce marché.

Olivier Iteanu
Secrétaire Général

Inscrivez-vous pour nos prochains événements !

Voir les événements >