Observatoire de la Relation Grandes Entreprises + PME Innovantes (2ème édition)

Observatoire de la Relation Grandes Entreprises + PME Innovantes (2ème édition)
29 septembre 2005 PAMART Laure

2ème édition de l’Observatoire IE-Club
Salon d’Honneur du Palais Brongniart (Paris)

17h30
Accueil des participants

18h00
Présentation des résultats de l’étude IE-Club / PAC en exclusivité
par Robert Kalocsai, CEO AIMS-Software & Membre Exécutif de l’IE-Club
et Jean-François Perret, Président Pierre Audouin Consultants (PAC)

18h10
Intervention de Marc-André Feffer, Directeur Général Délégué en charge de la Stratégie et de l’Innovation, du Développement International, de la Régulation, du Juridique et des Systèmes d’Information Groupe La Poste.

18h25
Intervention de Michel Guilbaud, Directeur Général Oséo-ANVAR

18h40
Présentation des 3 binômes lauréats et remise des Prix de l’Observatoire
en présence de Olivier Novasque, PDG SideTrade & Lauréat 2004

19h20
Table-ronde regroupant les binômes, animée par Thomas Defaye, Directeur Adjoint INRIA- Transfert & Membre Exécutif de l’IE-Club

19h50
Intervention de Philippe Forestier, Directeur Général Adjoint Alliance, Marketing et Communication Dassault Systemes

20h00
Conclusion par Maurice Khawam, Président NexTFund Capital & Président de l’IE-Club

20h10
Cocktail de clôture


Quatre binômes Grandes Entreprises – PME Innovantes s’illustrent pour la qualité de leur relation

La 2ème édition de l’Observatoire de la Relation Grandes Entreprises – PME Innovantes, qui s’est tenu le jeudi 29 décembre 2005 au Salon d’Honneur du Palais Brongniart, constitue l’occasion pour le Comité Exécutif de la Commission Observatoire de l’IE-Club de distinguer 4 binômes pour l’exemplarité de leur relation, créatrice de valeur mutuelle.

La très bonne qualité des 14 binômes présélectionnés (cf annexe) a rendu la sélection définitive très difficile pour le comité directeur, qui a finalement arrêté son choix sur les couples Balogh/RATP, Temis/Total et Equity/La Poste. Un prix spécial a également été décerné au couple Phimeca/EADS/EDF R&D pour la qualité de son partenariat en matière de Recherche & Développement.

La collaboration entre Balogh et la RATP a permis d’adapter la technologie RFID – dont Balogh est l’un des pionniers – au contexte du métro et d’accéder ainsi à de nouveaux marchés internationaux auprès d’autres opérateurs de transports urbains.

Le partenariat entre Equity et La Poste a permis à la PME de définir avec un premier grand client les spécifications d’un logiciel de gestion des risques opérationnels, critique dans son activité, et de monter un groupement d’utilisateurs pour le tester. La Poste joue également un rôle actif dans la promotion de la solution auprès d’autres grands groupes.

En établissant une relation très interactive avec Total, Temis a pu, tout en se dotant d’une nouvelle référence client de tout premier plan, faire évoluer son logiciel d’intelligence économique & de text mining en développant de nouvelles fonctionnalités intégrées ensuite dans les versions ultérieures.

Enfin, le partenariat entre Phimeca, EDF et EADS constitue un très bel exemple de R&D collaborative entre une PME et des grands groupes. Il s’agit là de développer, par un financement et une expertise mutualisés, un logiciel de traitement des incertitudes utilisant des logiciels libres.


Résultat de l’enquete 2005 :  amelioration de la relation entre Grandes Entreprises et PME Innovantes

Dans le cadre de la 2ème édition de son Observatoire, l’IE-Club et le cabinet Pierre Audouin Consultants ont mené conjointement, de juillet à septembre 2005 et auprès d’un échantillon de 110 PME Innovantes, une étude portant sur la relation entre les Grandes Entreprises et les PME Innovantes afin d’en mesurer l’évolution.

Les constats qui en ressortent s’articulent essentiellement autour de cinq messages-clés :

  • Pour 55 % des entreprises innovantes interrogées, la relation entre Grandes Entreprises et PME Innovantes s’améliore.
  • Le facteur humain et les relations personnelles occupent une place prépondérante dans la formation d’un partenariat entre Grandes Entreprises et PME Innovantes. 90% des PME interrogées considèrent en effet que 90% des réussites découlent de relations personnelles.
  • L’aide publique représente un atout stratégique dans la formation d’un partenariat : en effet, 43 % des PME innovantes de l’échantillon déclarent être supportées dans leur effort par les organismes publics
  • L’évolution vers plus d’externalisation constitue un élément moteur pour les Grandes Entreprises dans la constitution d’un partenariat.
  • L’amélioration d’un tissu de PME à expérience, notoriété, structure technologique et financière fortes et indépendantes pousse vers un aboutissement des liens.

Ces éléments sont toutefois à mettre en regard avec les deux freins principaux identifiés par les entreprises qui ont répondu à l’enquête :

  • Les processus d’achat sont peu favorables aux PME qui doivent faire face à un problème de confiance des Grandes Entreprises dans leur pérennité.
  • La longueur et la complexité des cycles de décision.

Parmi les recommandations recueillies auprès des répondants l’IE-Club a retenu trois idées nouvelles :

  • Créer dans les Grandes Entreprises un poste assurant l’interface avec les PME Innovantes pour faciliter la Relation.
  • Créer des « forums » de l’innovation.
  • Publier des « business cases » de réussite et de coopération.

Le rôle de l’Observatoire ne se limite pas à cette enquête annuelle mais s’inscrit dans la continuité dans la mesure où il édite tout au long de l’année une liste de binômes caractérisés par l’exemplarité de leurs relations. Cette liste est régulièrement mise à jour.